Définitions de viril


Dictionnaire Littré :

viril, ile

(vi-ril, ri-l') adj.
  • 1Qui appartient à l'homme, en tant que mâle. Force virile. Sexe viril.

    Âge viril, l'âge d'un homme fait. L'âge viril plus mûr inspire un air plus sage, Se pousse auprès des grands, s'intrigue, se ménage, Boileau, Art p. III.

    Robe ou toge virile, dans l'ancienne Rome, une sorte d'habillement qu'on faisait prendre aux jeunes gens, lorsque, sortant de l'enfance, ils devenaient propres à choisir un état.

  • 2 Fig. Ferme, courageux, digne d'un homme. Porsenna, vaincu par le courage d'Horatius Coclès, par l'action forcenée de Mucius Scevola, par la résolution virile de la jeune Clélie, Lévesque, Instit. Mém. hist. et litt. anc. t. II, p. 373.Les esprits virils recherchent avec prédilection le commerce des intelligences féminines ; et de ces unions naissent les grandes pensées, D. Stern, Esquisses morales, p. 139.

Dictionnaire de l'académie Française :

4eme ed. 1762 :

VIRIL, . adj. Qui convient à l'homme en tant que mâle. Sexe viril. Membre viril. On appelle Age viril, L'âge d'un homme fait. On dit figurément, Ame virile, courage viril, action virile, &c. pour dire, Une ame ferme, un courage digne d'un homme, une action vigoureuse, 

8eme ed. 1935 :

VIRIL, . adj.Qui appartient à l'homme, en tant que mâle. Sexe viril. Membre viril. Il signifie aussi Qui a rapport à l'homme fait. Âge viril.Robe ou toge virile, Toge que les jeunes Romains prenaient en quittant la prétexte, au sortir de l'enfance. VIRIL signifie encore Qui est digne d'un homme, qui est ferme, énergique. Âme virile. Courage viril.

Tresor de la langue Française :

Début de l'objet 1 de la requête (Mot vedette)VIRIL, -ILE,Fin de l'objet 1 de la requête (Mot vedette) adj.
A. [P. oppos. à féminin] 1. Qui est propre à l'homme, au sexe masculin; qui est caractéristique de l'homme d'un point de vue physique. 
2. Qui concerne uniquement des personnes du sexe masculin. Sport viril; amitié, camaraderie virile. Les Misérables sont un roman sans femmes, je veux dire sans amours autres qu'épisodiques et conventionnelles (...). Le roman héroïque est un roman viril (THIBAUDET, Hist. litt. fr., 1936, p. 253).
3. Relatif au sexe masculin. Attributs virils; parties viriles. Il n'est pas une manifestation de l'instinct sexuel, surtout de l'instinct viril, qui ne s'accompagne d'agressivité (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 557).
Membre viril. V. membre I B 1 b.
4. [En parlant d'un homme] Qui a un comportement sexuel, un instinct sexuel normalement développé. Anton. efféminé. Homme viril, pas très viril.
B. [P. oppos. à enfantin, puéril] Qui est relatif, propre à l'homme adulte. Force, jeunesse virile.
ANTIQ. ROMAINE. Robe* virile. Toge* virile.
C. [En parlant d'une pers. adulte, de son comportement, de ses attitudes, indépendamment du sexe] 1. Qui a les caractéristiques culturellement attribuées à l'homme adulte (rigueur, force, énergie morale, intellectuelle et physique).
2. Qui est propre aux hommes, caractéristique des hommes adultes. Aspect, effort, esprit, geste, goût, héroïsme, idéal, style, regard, tempérament, ton, travail viril; action, activité, allure, âme, autorité, brutalité, colère, conduite, conscience, éducation, élégance, énergie, fierté, grâce, joie, imagination, intelligence, maturité, morale, pensée, plume, pudeur, sagesse, tendresse, voix virile; sentiments virils; manières, qualités viriles.

Wiktionnaire :

viril \vi.ʁil\

  1. Qui appartient à l’homme, en tant que mâle.
  2. Relatif à l’homme adulte ; qui présente ou réclame des qualités de force, d'endurance, de résistance que l'on prête plus spécialement aux hommes.
  3. Qui est digne d’un homme, qui est fier, ferme, énergique et digne.
    • Une résolution virile.
    • L'Honneur, c'est la pudeur virile. (Vigny)
    • Les actions viriles n'ont rien perdu, en France, de leur vigueur antique. (Vigny)
    • Et cependant, si elle était un homme, elle tenterait tout cela, et peut-être réussirait-elle: pourquoi donc le Ciel s'est-il ainsi trompé, en mettant cette âme viriledans ce corps frêle et délicat! — (Dumas, Les Trois Mousquetaires, 1844)
    • Rébecca, avec un courage viril, fortifiée encore par les prières qu’elle venait de faire, se porta de nouveau à la grille. — (Walter Scott, Ivanhoé, ch. XXIX, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • La résolution virile de la jeune Clélie, de Jeanne Hachette, de Jeanne d'Arc.
    • Une élégance simple et virile.`
    •  

 Etymologie

Dérivé de vir avec le suffixe -ilis.
Cas Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif virilis virilis virile viriles viriles virilia
Vocatif virilis virilis virile viriles viriles virilia
Accusatif virilem virilem virile viriles viriles virilia
Génitif virilis virilis virilis virilium virilium virilium
Datif virili virili virili virilibus virilibus virilibus
Ablatif virili virili virili virilibus virilibus virilibus

virilis \Prononciation ?\

  1. Humain, de l’Homme, individuel, qui revient à chacun, respectif.
    • pro virili parte.
      pour sa part, pour son compte.
  2. Viril, de l’homme adulte, courageux, fort.
    • pars magna domus tuae morietur cum ad virilem aetatem venerit, Vulgate. 1 Reg. 2, 33
    • sumpsisti virilem togam quam statim muliebrem stolam reddidisti, Cic. Phil. 2, 18, 44