Sites traitant de la condition masculine



Avertissement : Comme nous l'avons vu dans un précédent article, les hommes en mouvement,  ne forment pas un groupe homogène,  représentent différentes sensibilités idéologiques et poursuivent des objectifs différents.

Cette liste de sites virilistes, masculinistes, homministes et autres terminologies  affiliées est non-exhaustive.

Ces sites ont été choisis en fonction de leur qualité rédactionnelle, de leur ancienneté, de la régularité de leur mise à jour, de la richesse de leur contenu, et ce indépendamment du discours idéologique qu'ils tiennent.

Neo-masculin.com


Chez NEOMASC il savent quoi faire et comment le faire.  C'est pro.

La nouvelle génération de sites qui ne vous passent pas de la pommade à l'oestrogene dans le dos. De très belles plumes, de la culture, une vision.

Neo-masculin c'est comme si vous discutiez autour d'un barbecue  avec Rollo Tomassi, Marc Aurèle, et votre meilleur pote de muscu.

Neomasc traite du "malaise des mâles, des rites et des méthodes de séduction, des diverses manières de parvenir à se réaliser malgré  une société féminisée, castratrice et généralement frustrante".

Il y a de la densité et de la verticalité chez eux.  Le discours est celui d'une virilité positive. Ils renouvellent incontestablement le genre. Le nom neo-masculin n'est pas usurpé.



Image
"Lire Neomasc comme si vous discutiez autour d'un barbecue  avec Rollo Tomassi, Marc Aurèle, et votre meilleur pote de muscu."

Aimeles.net


Aimeles.net, c'est l'antre de Léonidas Durandal un des pionniers de la manosphère française. C'est presque  une légende vivante. Nombre  de youtubeurs de la manosphère étaient encore en culottes courtes que Léonidas pourfendait  déjà l'armure du néo-féminisme.

Si vous voulez discuter religion, famille, anti-féminisme, complémentarité des sexes, et moult questions de société, c'est chez Aimeles que ça se passe.  Vouvoiement de rigueur si vous commentez sur le site.

Ajoutons une revue de presse quasi-quotidienne et des articles de Leonidas dont les analyses sont parfois de vraies pépites.


Image
"Quelque part entre l'église Saint-Germain et le dernier bar ouvert aux hommes avant la fin du monde patriarcal.

La cause des hommes


La cause des hommes est un des plus anciens sites de la manosphère française. Il constitue un prolongement du livre du même nom de Patrick Guillot, un activiste de la condition masculine.

Le site se présente comme hoministe, c'est à dire comme  "un mouvement qui élargit aux hommes la revendication féministe pour l’égalité des sexes, en droits, en devoirs et en dignité".

La cause des hommes est régulièrement mis à jour, ce qui en fait de part son ancienneté un incontournable du genre.



Image
Quelque part entre une mise à l'index par le néo-féminisme et les derniers livres de Patrick Guillot.

sos-Misandrie


Un site qui dénonce les clichés sexistes à l’encontre des hommes, la misandrie contemporaine, le gynocentrisme des politiques publiques en mettant l'accent sur les violences conjugales.

Vous y trouverez outre une rubrique actualité régulièrement mise à jour, une rubrique pratique contenant des guides, des liens et numéros de téléphone vers des associations d'aide aux victimes.



Image
Quelque part entre une balise de détresse et une harpie misandre

Paternet


On est chez les papas, et ils ne sont pas tous contents (et pour cause). Ils veulent que les choses changent. Sur les questions de la garde alternée, de la parentalité, de la  place du père dans la famille, Paternet est un des sites de référence.

Revue de presse de qualité, de nombreuses références bibliographiques.


Image
Quelque part entre un article du code civil, un amendement parlementaire et une grue.

Critique sociale du féminisme


Le propos de ce blog est d’interroger la raison féministe dans les trois champs d'études que sont le travail, la vie domestique, et la sexualité .

Une approche sociologique intéressante portée par des articles de qualité dénonçant les doubles standards et faisant la promotion d'une véritable égalité hommes/femmes.



Image

Quelque part entre un idéologème et le réel