Pères, malgré eux !




© FOTOLIA / GINA SANDERS - Tous droits réservés

Les paternités imposées


La paternité forcée ou la paternité imposée, c’est le fait pour un homme de devenir père contre sa volonté, parfois même à son insu, et donc en dehors de tout projet parental.

Ces paternités imposées peuvent être d’une violence inouïe pour ceux qui en sont victimes. Elles brisent des vies, détruisent des familles et ont des répercutions parfois dramatiques sur la vie de l’enfant à naître.

Si les enfants « fait dans le dos » ont toujours existés, le phénomène demeure difficile à quantifier.

Le sujet est en effet tabou, beaucoup d’homme se taisent et se résignent dans le silence à être pères malgré eux. Il est vrai que s’ils résistent en ne reconnaissant pas l’enfant qu’ils n’ont pas désiré, la paternité leur sera de toute façon imposée par la justice si la mère fait les démarches nécéssaires.

Si les femmes aujourd’hui disposent de multiples moyens pour ne pas subir une maternité imposée (contraception, pilule du lendemain, IVG, accouchement sous X) les pères eux sont dans une situation très différente notamment au plan juridique. Ils ne disposent  tout simplement d’aucun moyen pour échapper à une paternité non voulues même si celle-ci résulte d’une fraude.

Ces hommes sont aujourd’hui quasiment dans la même situation que les femmes avant la loi sur l’avortement. Et de la même manière que l’on disait à ces femmes « qu’il fallait prendre leurs précautions avant » on dit aujourd’hui à ces hommes qu’il fallait prendre leurs précautions (le fameux : il n’avait qu’a mettre un préservatif).

Si bien entendu la responsabilisation des individus ayant des rapports sexuels est une chose, le problème c’est que bien souvent ces hommes ont été trompés par une partenaire qui a été avant tout déloyale. Bien souvent, le problème n’est pas une absence de précaution mais la déloyauté de leur partenaire, qui n’est d’ailleurs  pas forcément, contrairement à ce que l’on pourrait penser, celle d’un soir et donc une parfaite inconnue. Les paternités imposées interviennent également dans le cadre de relations établie mais sans projet parental commun.

Le moyen le plus fréquent pour imposer une paternité est le mensonge sur l’utilisation d’un moyen de contraception, chose que ne peuvent généralement pas vérifier les hommes (prise de la pilule, stérilet etc.) et qui vont abaisser son seuil de précaution.

Tandis que le mouvement féministe cherche à faire reconnaître le retrait furtif du préservatif comme une agression sexuelle voir comme un viol,  le fait que certaines femmes mentent sur l’usage de la contraception en vue de surprendre leur partenaire masculin et ainsi leur imposer une paternité pourrait pareillement faire l’objet de la qualification d’agression sexuelle. De fait consentir à un rapport sexuel ne signifie par nécessairement vouloir un enfant.


Techniques fréquemment utilisées pour imposer une paternité forcée

  • Le mensonge

    La partenaire ment sur le fait qu’elle utilise des moyens de contraception ou prétend être stérile.

  • Les manoeuvres

    La partenaire endommage le préservatif

  • L' auto-insémination

    La partenaire récupére le préservatif et pratique une auto-insémination

  • La déloyauté

    La partenaire profite d’un état d’alcoolisation pour obtenir un rapport non protégé ou pour les couples lesbiens cherche un donneur en lui promettant qu’elle ne lui demanderont pas d’assumer la paternité puis la mère intente ensuite une action en recherche de paternité pour obtenir une pension alimentaire.

  • Laisser passer le délais pour un recours à l'IVG

    La partenaire informe le père après le délais où le recours à l’IVG est possible pour éviter toute discussion. Parfois l’homme est informé plusieurs années après la naissance afin qu’il soit un parfait étranger pour son enfant et seulement un débiteur de pension alimentaire.


© FOTOLIA / Drobot Dean - Tous droits réservés

Sois-père et tais-toi !


Ce documentaire traite de la question des paternités imposées avec des témoignages bouleversant d’hommes piégés par une partenaire déloyale et qui ont vu du jour au lendemain leur vie basculer.