Hommes en mouvement

Masculinité, masculin, masculinisme, virilité



© Dudarev Mikhail - stock.adobe.com - Tous droits réservés

La revue de presse sur Facebook


Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

Retrouvez-nous sur YouTube :


Image
Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Charger plus

La condition masculine et les hommes en mouvement

Articles vedettes

A propos du site

Qu'est-ce-qu'être un homme de nos jours ?

Pourquoi de plus en plus d’hommes sont sans enfants, sans diplômes et dans des processus de désocialisation avancés. Quels impacts cela aura sur notre société ?

Qui sont et que font les hommes qui réussissent mieux que d'autres, pourquoi certains au contraire chutent sans jamais se relever. Pourquoi parle t-on d'une crise de la masculinité ?

Comment se comporter dans une société où les valeurs associées au masculin et à la virilité sont remises en cause ? Que nous ont transmis les hommes des siècles passés, qu'est-ce qu'on garde, qu'est-ce qu'on jette, qu'est-ce-qu'on change ?

Ce site s'adresse à toutes les personnes intéressées par la condition masculine, le masculin, la virilité. Il s'adresse plus globalement à celles et ceux intéressés par les rapports hommes/femmes et par les questions sociétales concernant spécifiquement les hommes.

  • Les freins de la condition masculine


  • Qu'est-ce-que la condition masculine ?
  • Qui sont les hommes en mouvement ?



Tu verras que vivre, c'est en grande partie passer son temps à résoudre des problèmes. 
Mais je te rassure, tu disposes de fantastiques capacités pour le faire : ta masculinité, la virilité et les valeurs qui y sont associées.
Elles ont été forgées et réactualisées par les hommes et les femmes pendant des milliers d'années de civilisation.



© Nejron Photo - stock.adobe.com

 

Articles RED PILL

Vous savez que quelque chose ne tourne pas rond dans le monde occidental depuis quelques années.

Vous ne voulez pas avaler cette pilule bleu qui vous dit que l'homme est un oppresseur, un porc en puissance, que la masculinité est toxique, que la virilité est mythe, qu'elle est dépassée.

C'est ce sentiment qui vous a mené ici.

Si vous prenez la pilule rouge, vous acceptez d'être débranché de la théorie du patriarcat, c'est à dire de cette illusion qui a été placée entre la réalité et les hommes et les femmes de ce monde.

Nos professeurs RED PILL sont là pour vous révéler le savoir que les hommes se transmettent depuis des générations et les apports des sciences modernes. 

Plongez dans la contre-culture RED PILL (Pilule rouge) avec cette série d'essais sur le masculin, la masculinité, la virilité,  la paternité et bonne lecture à tous.




Vous écrivez un article qui n'a absolument aucun sens avec les mots "féminisme", "genre", "queer" et vous l'envoyez au comité de lecture d'une revue progressiste et devinez quoi ? Ils vont le publier. 



© ysbrandcosijn - stock.adobe.com - Tous droits réservés






Brèves sur la condition masculine


Qu’est-ce que le masculinisme ?

Le masculinisme consiste à s’intéresser à l’égalité des sexes en ayant une sensibilité particulière pour la condition masculine. C’est le pendant masculin du féminisme, même si les formes d’expressions, les revendications ou les approches théoriques différent.

Si l’on devait suivre la méthodologie post-marxiste irriguant la pensée néo-féministe, il serait alors assez aisé de démontrer que chaque sexe subit, au profit de l’autre sexe, une forme d’oppression de nature systémique qui lui est propre et que aucun sexe n’a le monopole de l’oppression, même si cette oppression ne prend pas les mêmes formes (ou ne revêt pas la même intensité) selon que l’on est un homme ou une femme.

Le caractère systémique de l’oppression subie par le sexe masculin ayant d’ailleurs été théorisé dès le début des années 90, sous le terme de « l’homme jetable » ou « sacrifiable » (male disposability) et ce concept met en lumière que le rôle de protecteur et de pourvoyeur qu’ont assumé les hommes au cours de l’histoire a souvent eu comme corollaire l’exposition à la pénibilité et au risque.

Aussi, pour des générations d’hommes, ce que l’on nomme aujourd’hui, de façon décontextualisée, la domination masculine, ou encore le patriarcat c’est concrétisé par une vie de labeur (souvent pour juste survivre), dans des conditions difficiles et pour ceux qui ont vécu les nombreuses périodes de guerres : la mort ou les infirmités.

Le masculinisme s’intérresse donc notamment à la condition masculine en dehors du prisme unique de la « domination masculine » proposé par le mouvement néo-féministe pour mettre en évidence la place que les hommes occupent exactement dans la société.

Notre sélection de vidéos


Vidéothèque de la condition masculine

De la chaise sur laquelle tu es assis, à la route que tu empruntes chaque jour, en passant par les conduites d’eau qui te permettent de prendre ta douche tout ça c’est : « man-made ».


Ouvriers
0%
sont des hommes (1)
Ouvriers du batiment
0 %
sont des hommes (1)
Ouvriers de la manutention
0%
sont des hommes (1)

MOrts au travail
0%
sont des hommes (2)
Accidentés du travail
0%
sont des hommes (3)
Conducteur de véhicules
0%
sont des hommes (1)

© baiterek_media - stock.adobe.com - tous droits réservés

Sélection de livres sur la condition masculine, le masculin et la virilité


"C'est sans doute l'un des sujets scientifiques les plus controversés, du genre à vous valoir (au mieux) la qualification de propagateur de « neuromythes » ou (au pire) celle de collaborateur du patriarcat nostalgique des heures les plus sombres de notre histoire..." Le Point.

"Le neuroendocrinologue Jacques Balthazart explique dans un essai incorrect que les cerveaux masculins et féminins ne se construisent pas de la même façon."  L'Express.

"Savez-vous que l'on compte cinq fois plus d'autistes chez les garçons, que 80 % des bègues sont de sexe masculin ou que neuf personnes incarcérées sur dix sont des hommes ? Pourquoi ? Parce que le cerveau masculin n'est pas construit de la même manière que son alter ego féminin. Unisexe à la conception, il se masculinise chez l'embryon puis au cours de la petite enfance, sous l'effet d'un tsunami hormonal. Dans un style limpide, l'un des meilleurs spécialistes du sujet raconte à quel point les gènes et les hormones sexuelles, tout comme l'environnement, influencent le comportement des garçons et nous fait découvrir que le cerveau masculin se modifie avec l'âge ! Politiquement incorrect, scientifiquement irréprochable." (4eme de couverture)


S’interroger sur la baisse de la natalité devrait aussi conduire à s’interroger sur la place des pères.


Famille monoparentales
+0%
depuis 1990 (1)
familles monoparentales
0%
sont des familles mère-enfants (2)
Enfants sans leur père au quotidien
0millions
(1)

A 50 ans
1 homme sur 0
ne sera jamais père (3)
APRES UNE SEPARATION
1 enfant sur 0
ne voit jamais son père (4)
Résidence de l'enfant
0%
chez le père (2)

Source : (1)  INSEE 2017    (2 )INSEE 2015 (3) INSEE 2013 (4) INED  (2013) 

© fasphotographic - stock.adobe.com

Ce blog vous plait ? Soutenez-nous !


Maintenir un site comme celui-ci c'est, entre l'hébergement, l'achat d'images, de licences, un petit budget. Nous le finançons sur nos fonds propres. Si vous souhaitez nous soutenir, vous pouvez nous aider à améliorer notre référencement.

Pour cela, vous pouvez faire des liens vers ce site depuis vos blogs, chaines, et les comptes de vos réseaux sociaux.

Likez les articles et partagez. Tout cela améliore le référencement et nous avons besoin de cette solidarité pour faire connaitre les idées présentées sur ce site.

Merci et bonne lecture.


Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

mgtow en français - france

Notre sélection de sites

Le coût social du suicide des hommes est de 8 milliards d’euros par an (6). Il y a peut être plus urgent que la lutte contre le « manspreading ».


Espérance de vie
-0 ans
pour les hommes (1)
Suicide
0 %
sont des hommes (2)
Hospitalisation sans consentement
0%
sont des hommes (3)

CANNABIS
0 x
plus d'hommes utilisateurs réguliers (4)
Alcool
0x
plus d'hommes consommateurs réguliers (4)
Dépression
0%
des hommes ne sont pas pris en charge (5)

Un garçon éduqué est une richesse pour la nation, dans le cas inverse c’est potentiellement une source de problèmes.


DECROCHAGE
0%
sont des garçons (1)
Maitrise du français (collège)
-0,6 points
en défaveur des garçons (2)
Mathèmatiques (collège)
-0 points
en défaveur des garçons (2)

ETUDIANT
0,5 %
sont des filles (3)
OBTENTION BACCALAUREAT
-0,5 points
en défaveur des garçons (3)
Titulaires d'un diplome bac+4
0%
pour les filles contre 25 % pour les garçons (1)